Ligue des nations de volley : les Etats-Unis éliminent la France au tie-break

0 Shares
0
0
0

Les volleyeurs français se rapprochent peu à peu du niveau qui leur avait permis de décrocher l’or olympique à Tokyo, en 2021. Mercredi 19 juillet, à Gdansk, en Pologne, ils ont concédé une défaite encourageante en cinq sets (25-21, 25-18, 17-25, 24-26, 15-9) face aux Etats-Unis lors des quarts de finale de la Ligue des nations.

Battue sèchement par ces mêmes Américains lors du tour préliminaire, le 9 juillet, les Tricolores ont montré cette fois-ci un bien meilleur visage. Ils sont cependant éliminés de cette compétition prestigieuse qui oppose chaque été les 16 meilleures équipes mondiales.

Dépassés au premier set par la créativité du passeur américain Micah Christenson et par la puissance du pointu Matthew Anderson, les Bleus ont eu du mal à trouver des solutions face au mur constitué par la paire Thomas Jaeschke-Max Holt au bloc défense. Ils ont cependant su se resaisir en variant leurs services pour mettre en difficulté les Américains, ce qui leur a permis de revenir à deux sets partout.

Plus efficaces au service et au bloc dans le money time, les Américains ont remporté facilement le tie-break (15-9) pour accéder au dernier carré. Les volleyeurs français, qui avaient arraché le dernier billet qualificatif pour le Final 8 lors de l’ultime journée de la phase de groupes, grâce à une victoire contre l’Allemagne, ont su rehausser leur niveau de jeu pour rivaliser avec l’un des favoris de cette compétition, qui a terminé en tête de la phase régulière.

La rivalité entre les deux équipes est forte : l’an dernier, les Bleus avaient battu les Américains en finale de la Ligue des nations, remportant la troisième Ligue des nations de leur histoire.

Les volleyeurs français peuvent désormais se consacrer à la préparation du championnat d’Europe 2023 (du 28 août au 16 septembre), leur objectif prioritaire de l’année. Ils récupéreront à cette occasion leur leader, Earvin Ngapeth, laissé au repos durant la Ligue des nations.

source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like