En direct, guerre Israël-Hamas : Catherine Colonna dit « espérer qu’il y ait des Français » parmi les otages qui seront libérés par le Hamas

0 Shares
0
0
0

La communauté internationale salue l’accord entre Israël et le Hamas

La Chine a salué, mercredi, l’accord entre Israël et le Hamas conclu sous l’égide du Qatar. « Nous saluons l’accord de cessez-le-feu temporaire entre les parties concernées et espérons qu’il permettra d’apaiser la crise humanitaire, de contribuer à la désescalade et de réduire les tensions », a déclaré à la presse une porte-parole de la diplomatie chinoise, Mao Ning.

De son côté, Berlin a salué une « avancée ». « La libération annoncée d’un premier groupe d’otages est une avancée, même si rien au monde ne pourra effacer leur souffrance. La trêve humanitaire doit être utilisée pour apporter l’aide vitale nécessaire aux habitants de Gaza », a déclaré la ministre des affaires étrangères allemande, Annalena Baerbock, sur X.

Londres a aussi évoqué, par la voix de son ministre des affaires étrangères, David Cameron, « une étape cruciale », une « occasion d’assurer des volumes plus importants de nourriture, de carburant et d’autre aide qui sauvera des vies ». M. Cameron a appelé « toutes les parties à veiller à ce que l’accord soit respecté dans son intégralité ».

Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, a reconnu mercredi « le succès de la médiation de l’Egypte, du Qatar et des Etats-Unis » ayant mené à un accord « pour mettre en place une trêve humanitaire dans la bande de Gaza », a rapporté le bureau de la présidence. M. Al-Sissi a également salué « l’échange d’otages contre des prisonniers » palestiniens.

Plus tard mercredi, le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a estimé que l’accord trouvé constituait une « bonne nouvelle » et un développement « positif ». « C’est la première bonne nouvelle en provenance de Gaza depuis très longtemps », a répondu M. Peskov à des journalistes. Il a ajouté que la Russie et « la plupart des pays du monde » avaient appelé à une telle trêve, nécessaire pour tout « règlement durable » du conflit.


source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like