Mort de Karl Tremblay, le chanteur québécois des Cowboys Fringants

0 Shares
0
0
0
Karl Tremblay (au centre) lors d’une performance des Cowboys fringants, à l’occasion de la 44ᵉ édition du Paléo Festival, à Nyon (Suisse), le 23 juillet 2019.

Karl Tremblay, le chanteur des Cowboys fringants, est mort à 47 ans des suites d’un cancer, ont annoncé, mercredi 15 novembre, les membres du groupe québécois sur Facebook, provoquant une grande émotion dans la province canadienne francophone.

« C’est avec une tristesse indescriptible que nous vous annonçons le départ de Karl. Il a été un guerrier exemplaire devant la maladie et un modèle pour nous tous », ont écrit ses partenaires de scène.

Les Etoiles filantes, L’Amérique pleure : en vingt-cinq ans de carrière, les Cowboys fringants étaient devenus un véritable phénomène de société au Québec, et un groupe également bien connu du grand public en France, où ils se sont régulièrement produits. « Nous voulons remercier tous ceux et celles qui nous ont témoigné leur amour durant les dernières années, nous avons été portés par votre soutien », a ajouté le groupe.

« Le Québec pleure »

Karl Tremblay avait annoncé en 2022 combattre un cancer de la prostate, forçant le groupe à annuler plusieurs concerts ces derniers mois, après une dernière tournée à l’été 2023. « Une grande étoile, une belle étoile. Une étoile filante. Karl Tremblay nous a quittés et c’est tout le Québec qui pleure », a déclaré François Legault, le premier ministre de la Belle Province, sur le réseau social X.

Même émotion pour Steven Guilbeault, le ministre canadien de l’environnement canadien : « Ce soir, le Québec pleure. Bon repos Karl, tu nous as fait danser, chanter et pleurer pendant des décennies. »

Le maire de Québec, Bruno Marchand, a, de son côté, annoncé que les drapeaux de la ville seraient mis en berne, jeudi, pour « souligner l’héritage culturel de Karl Tremblay ».

Aucun groupe dans l’histoire de la musique au Québec n’a connu un tel succès sur une aussi longue période. Les Cowboys fringants, qui ont vendu plus d’un million d’albums, sont aussi les artistes québécois les plus écoutés sur les plates-formes.

Le Monde avec AFP

source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like