Dans la Manche, plus de 200 migrants secourus en vingt-quatre heures

0 Shares
0
0
0

Plus de 200 migrants ont été secourus en vingt-quatre heures, samedi 11 et dimanche 12 novembre, alors qu’ils tentaient de gagner l’Angleterre par la mer à la faveur d’une météo un peu plus favorable, selon un décompte de la préfecture de la Manche et de la mer du Nord (Prémar). Parmi les personnes secourues figurent deux exilés qui dérivaient au large de Calais dimanche matin dans un petit canot, précise la Prémar dans un communiqué diffusé pendant la nuit de dimanche à lundi.

Au cours d’une autre opération, dans la nuit de samedi à dimanche, l’équipage d’un navire de sauvetage affrété par l’Etat a secouru 60 migrants. Parmi eux, « un naufragé s’est évanoui, en état d’hypothermie », communique la Prémar. En milieu de journée dimanche, le même navire a secouru 21 personnes sur une autre embarcation en difficulté. « Mais lors de cette opération de sauvetage, certains migrants ont réussi à remettre le moteur en marche et ont refusé d’être secourus par des moyens français », précise le communiqué.

« Compte tenu des risques encourus par les migrants en cas d’actions contraignantes pour les obliger à embarquer sur les moyens de sauvetage de l’Etat (chute à la mer, choc thermique, trauma divers), il a été décidé de les laisser poursuivre leur route. » Un autre navire a été chargé d’assurer la surveillance de cette embarcation.

Au cours d’autres opérations, deux groupes de 15 migrants chacun, un de 21 et un autre de 67 ont également été secourus. Le Pas-de-Calais connaît depuis une dizaine de jours de fortes intempéries à l’origine de crues très importantes. Le week-end a été marqué par une accalmie avant de nouvelles pluies.

A la fin de l’été, la préfecture des Hauts-de-France notait que le nombre moyen de passagers par embarcation utilisée pour ces dangereuses traversées ne cessait de croître, avec « en moyenne 53 personnes par embarcation, soit un quasi-doublement depuis 2021 ».

Le Monde avec AFP

source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like