L’Australie subit un « incident de cybersécurité important » dans plusieurs ports

0 Shares
0
0
0

Le gouvernement australien a annoncé samedi 11 novembre qu’un incident de cybersécurité « important » affectait plusieurs ports du pays exploités par le groupe DP World Australia. Le gouvernement coordonne la réponse à un « incident de cybersécurité important qui affecte plusieurs ports australiens » et collabore avec l’opérateur pour « prendre la mesure de l’impact », a fait savoir la ministre de l’intérieur australienne Clare O’Neil sur X (anciennement Twitter).

Le Centre australien de cybersécurité conseille l’opérateur portuaire et lui « fournit une assistance technique », a expliqué le coordinateur national de la cybersécurité, Darren Goldie, sur X, précisant que « l’interruption est susceptible de se poursuivre pendant plusieurs jours et aura un impact sur la circulation des marchandises à l’entrée et à la sortie du pays ».

Selon l’agence Bloomberg, l’exécutif australien a convoqué une réunion de crise samedi pour coordonner sa réponse au piratage, lequel a été détecté vendredi et a conduit DP World à limiter l’accès à quatre des plus grands ports d’Australie. M. Goldie, a déclaré que les agences se réuniraient à nouveau dimanche et travailleraient avec l’entreprise pour reprendre leurs opérations.

Les fermetures de ports à Sydney, Melbourne, Brisbane et Fremantle menacent de freiner les chaînes d’approvisionnement, qui ne se sont pas encore complètement remises des effets de la pandémie. Cette perturbation survient à un moment où les opérations de DP World sont déjà affectées par une grève en cours du Syndicat maritime d’Australie, concernant les salaires et de meilleures conditions de travail.

Des attaques à répétition

La police fédérale australienne a ouvert une enquête, a précisé Darren Goldie. Le coordinateur, un ancien responsable de l’armée de l’air australienne, avait été nommé en juillet dernier en réponse à plusieurs cyberattaques dans le pays.

Il y a un peu plus d’un an, plus de neuf millions de clients d’Optus, l’un des plus grands fournisseurs de télécommunications d’Australie, se sont fait voler leurs données personnelles au cours d’une cyberattaque. La semaine dernière, le même opérateur a été victime d’une panne géante, aux causes encore inexpliquées.

Le Monde avec AFP


source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like