Mahiedine Mekhissi, ex-athlète français, très critiqué pour avoir comparé Benyamin Nétanyahou à Adolf Hitler

0 Shares
0
0
0
Mahiedine Mekhissi, ici lors des championnats d’Europe d’athlétisme en août 2018.

« Honte », « naufrage », « nauséabond »… De vives critiques fusent à l’encontre de l’ancien athlète français Mahiedine Mekhissi, triple médaillé olympique, après un message comparant le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, à Adolf Hitler, et qualifiant les Occidentaux de « collabos ».

« Adolf Hitler c’est un enfant de chœur à côté de Netanyahu ! L’Occident de vrais collabos », a publié sur le réseau social X (ex-Twitter) le spécialiste du 3 000 m steeple, qui a annoncé sa retraite en début d’année, accompagnant son message de hashtags, dont #nazisrael #gazagenocide ou #israelinewnazism. Il a depuis retiré son tweet.

Sa publication a suscité de nombreux commentaires indignés sur le réseau social. La ministre des sports, Amélie Oudéa-Castéra, a affirmé qu’elle était « profondément choquée par de tels propos, en ces circonstances tragiques ». « Ces comparaisons funestes flirtent avec tout ce qu’il y a de plus nauséabond et vous éloignent tellement des valeurs universelles de paix que le sport défendra toujours comme des valeurs de l’olympisme que vous avez su incarner pour tant de nos compatriotes », a-t-elle poursuivi.

« Et dire que cet individu a porté le maillot de l’équipe de France ! J’ai honte pour notre ville… quel naufrage ! », a déploré Arnaud Robinet (Horizons), le maire de Reims, dont Mahiedine Mekhissi est originaire.

L’athlète, âgé de 38 ans, a remporté deux médailles d’argent sur 3 000 m steeple en 2008 à Pékin et en 2012 à Londres ainsi qu’une médaille de bronze en 2016 à Rio de Janeiro. Il est également quadruple champion d’Europe sur cette même distance (2010, 2012, 2016, 2018) et sur 1 500 m (2014).

Le Monde avec AFP

source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like