Tuerie de masse dans le Maine : Lewinston parmi les plus meurtrières depuis dix ans aux Etats-Unis

0 Shares
0
0
0

Les Etats-Unis ont connu, mercredi 25 octobre, une nouvelle tuerie de masse. Le tireur est entré dans une salle de bowling de la ville de Lewiston, dans l’Etat du Maine, puis a ouvert le feu, faisant de même quelques minutes plus tard dans un bar. Le lendemain, les autorités comptabilisaient au moins dix-huit personnes tuées et treize blessés, alors que l’auteur des faits était toujours en fuite.

Au cours de la dernière décennie, les Etats-Unis ont connu des tueries de masses particulièrement marquantes. En 2017, un homme avait fait feu sur une foule lors d’un festival à Las Vegas (Nevada), causant 58 morts et 424 blessés. L’année précédente, à Orlando (Floride), un homme avait tué 49 personnes et en avait blessé une cinquantaine dans une boîte de nuit gay.

Un rythme qui s’accélère depuis 2013

Depuis le début de l’année 2023, au moins 773 personnes ont été tuées et 2 593 ont été blessées au cours de 643 tueries de masse – qui sont définies comme faisant au moins quatre blessés ou une personne tuée par balle (y compris l’auteur des tirs). Selon le Mass Shooting Tracker (MST), qui recense ce type de crime depuis dix ans, l’année 2023 est la seconde la plus meurtrière, avec une moyenne de 2,16 fusillades par jour (juste devant 2021, 2,24 en moyenne). Le 25 octobre, jour de la tuerie à Lewinston, une autre fusillade de masse a fait un mort et deux blessés à Douglasville (Géorgie).

Depuis le 1er janvier 2023, les Etats-Unis n’ont pas connu plus de quatre jours sans fusillade de masse – c’était entre le 24 et le 28 avril. Depuis le début des statistiques du MST, en 2013, la période la plus longue de « répit » n’a pas excédé dix jours : c’est arrivé une fois, entre le 26 août et le 5 septembre 2013.

source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like