Cruise, l’entreprise de véhicules autonomes, suspend ses opérations temporairement

0 Shares
0
0
0

Mise en cause dans plusieurs accidents, l’entreprise de véhicules autonomes Cruise a annoncé qu’elle allait interrompre ses opérations de manière temporaire, quelques jours après la décision par les autorités californiennes de suspendre son permis de faire rouler ses voitures sans chauffeurs.

« Le plus important pour nous à l’heure actuelle est de prendre des mesures pour rétablir la confiance du public. Cela implique notamment de jeter un regard attentif sur nous-mêmes et sur la façon dont nous travaillons chez Cruise, même si cela signifie faire des choses inconfortables ou difficiles », a déclaré la filiale du géant américain General Motors (GM) jeudi soir sur la plate-forme X (ex-Twitter).

« Nous avons décidé de suspendre de manière proactive les opérations sans conducteur de toutes nos flottes pendant que nous prenons le temps d’examiner nos processus, nos systèmes et nos outils, et de réfléchir à la manière dont nous pouvons mieux fonctionner de façon à nous assurer de la confiance du public », a ajouté Cruise.

« Risque déraisonnable pour la sécurité publique »

L’agence chargée des véhicules à moteur en Californie (DMV) a notifié mardi à Cruise qu’elle suspendait ses permis de déploiement de véhicules autonomes et d’essais sans conducteur, « avec effet immédiat ». Le DMV évoquait alors dans un communiqué un « risque déraisonnable pour la sécurité publique », sans donner de délai pour la durée de cette suspension.

« Le DMV a fourni à Cruise les étapes nécessaires pour demander le rétablissement de ses permis suspendus, que le DMV n’approuvera pas tant que l’entreprise n’aura pas rempli les conditions requises à la satisfaction du département », avait expliqué l’autorité.

Selon son site Internet, Cruise proposait des trajets à bord de véhicules autonomes dans plusieurs centres urbains : San Francisco en Californie, Houston, Austin (Texas) et Phoenix (Arizona). Au début du mois, à San Francisco, une voiture sans chauffeur de Cruise a roulé sur une piétonne qui venait d’être percutée par un autre véhicule, avec conducteur. La victime avait été hospitalisée dans un état critique.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés La voiture autonome, encore très loin d’être une réalité

Bardés de caméras et de lidars (des lasers de détection), les taxis électriques autonomes de Waymo (Google) et Cruise ont investi San Francisco depuis l’an dernier, suscitant des débats intenses sur les progrès qu’ils apportent et les risques qu’ils présentent.

En août, l’agence californienne des transports avait accordé la permission aux deux entreprises d’étendre leurs services payants dans la ville. Mais peu après, les autorités routières ont demandé à Cruise de réduire de moitié sa flotte à San Francisco (50 automobiles actives le jour et 150 la nuit), le temps d’enquêter sur deux collisions, dont une avec un camion de pompier.

La décision de Cruise de suspendre ses opérations sans chauffeurs n’est liée « à aucun nouvel incident sur la route et les opérations supervisées se poursuivront », précise Cruise dans son message sur X.

Le Monde avec AFP


source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like