En direct, guerre Israël-Hamas : le ministère de la santé à Gaza, administré par le Hamas, annonce un bilan de plus de 7 000 morts

0 Shares
0
0
0

Image de couverture : des fusées éclairantes tirées par l’armée israélienne au-dessus du nord de la bande de Gaza, photo prise depuis la ville de Sderot, dans le sud d’Israël, le 26 octobre 2023, JACK GUEZ / AFP

  • La Chambre des représentants américaine a adopté une résolution en soutien à Israël. Selon le texte, approuvé par 412 votes (10 représentants ont voté contre), l’Etat hébreu « se défend contre la guerre barbare lancée par le Hamas et d’autres terroristes ».
  • Deux nouvelles résolutions concurrentes, préparées par les Etats-Unis et la Russie, ont été rejetées au Conseil de sécurité de l’ONU. En moins de deux semaines, le Conseil a rejeté quatre projets de résolution, exposant au grand jour ses divisions et provoquant la frustration d’un certain nombre de diplomates devant cette incapacité à agir.
  • Des avions israéliens ont bombardé le Liban en représailles du lancement d’un missile sol-air dans la nuit de mercredi à jeudi. Tôt mercredi, l’armée israélienne avait également visé des cibles militaires en Syrie en réponse à des tirs en direction d’Israël.
  • En matière de droit international, « la France ne pratique pas le double standard », a assuré mercredi Emmanuel Macron en visite au Caire, aux côtés de son homologue égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi. Plus tôt, le Qatar et la Turquie ont dénoncé la politique de « deux poids, deux mesures » de certains pays occidentaux à propos de la guerre qui oppose Israël au Hamas et leur « incapacité (…) à condamner et à empêcher le désastre à Gaza ».
  • Lors de sa visite, le chef de l’Etat a également annoncé qu’un avion français atterrira en Egypte « dès [jeudi] pour livrer du matériel médical » à Gaza, en passant par le terminal de Rafah. « D’autres suivront », a ajouté le président.
  • Une opération terrestre « massive » des forces de défense d’Israël (FDI) dans la bande de Gaza serait « une erreur », a encore déclaré le président français. Une telle opération « n’est pas de nature à protéger dans la durée Israël » et « n’est pas compatible avec le respect des populations civiles », a-t-il affirmé. Abdel Fattah Al-Sissi a lui aussi appelé Israël à éviter une « invasion terrestre de Gaza », car elle fera « un grand nombre de victimes civiles ».
  • Le nombre de Français tués dans l’attaque du Hamas en Israël, le 7 octobre, s’établit désormais à 31, a annoncé Emmanuel Macron, qui a ajouté que neuf autres étaient retenus en « otage ».
  • Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a reconnu mercredi soir qu’il devrait lui aussi « rendre des comptes » sur les « défaillances » sécuritaires ayant permis les attaques du Hamas. « Nous examinerons en détail jusqu’au bout ce qui s’est passé (…). Mais tout cela se déroulera après la guerre », a-t-il déclaré.
  • Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a affirmé mercredi soir qu’Israël avait non seulement le droit mais aussi « la responsabilité » de se défendre après l’attaque du Hamas, tout en faisant « tout ce qui est en son pouvoir pour épargner les civils ».
  • Le président américain a également déclaré qu’il n’avait pas « exigé » de Benyamin Nétanyahou qu’il retarde une offensive terrestre à Gaza jusqu’à la libération des otages aux mains du Hamas. Selon The Wall Street Journal, l’Etat hébreu aurait accepté, sous la pression des Américains, de différer une telle opération militaire afin de préserver les efforts diplomatiques visant à libérer les otages détenus par le mouvement islamiste palestinien.
  • Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, « annule » tous ses projets de déplacement en Israël malgré le récent rapprochement opéré entre les deux pays. « Vous ne trouverez aucun autre Etat dont l’armée se conduise avec une telle inhumanité », a-t-il ajouté à propos des représailles menées par Israël à Gaza. Il a aussi estimé que « le Hamas n’est pas un groupe terroriste, c’est un groupe de libérateurs qui protègent leur terre ».
  • Le ministère de la santé de la bande de Gaza, administrée par le Hamas, a annoncé jeudi que 7 028 personnes avaient été tuées depuis le début du conflit.

Retrouvez notre précédent direct en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles sur l’attaque contre Israël

Reportage. « Ramenez-les à la maison » : à Tel-Aviv, les familles d’otages campent devant le QG de l’armée

Décryptage. L’armée israélienne suspendue à l’ordre d’envahir la bande de Gaza

Tribune. « Nous sommes pour un cessez-le-feu immédiat ! Pour la libération des otages ! »

Entretien. « Le conflit israélo-palestinien est depuis longtemps un sujet de division politique en France »

Vidéo. Les images de la visite d’Emmanuel Macron en Israël et en Cisjordanie

Décryptage. Ce que les services de renseignement américains ont dit à leurs homologues européens

Tribune. « Le terme de “résistance” aurait-il le pouvoir d’absoudre les crimes que l’on commet en son nom ? », interroge le philosophe Jacob Rogozinski

Reportage. A Tel-Aviv, les mots de douleur et de rage d’une jeunesse traumatisée

Récit. A Gaza, le quotidien de deux jeunes Palestiniens sous les bombes : « Tant de mes amis proches ont été tués. Je me demande quand viendra mon tour »

Nécrologie. Rushdi Sarraj, journaliste et fixeur palestinien, tué par une frappe israélienne à Gaza

Vidéo. Comment est né l’Etat d’Israël ? Comprendre en trois minutes

source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like