En direct, guerre Israël-Hamas : le Hamas affirme qu’au moins 200 personnes sont mortes dans une frappe israélienne sur un hôpital à Gaza

0 Shares
0
0
0

Image de couverture : Des corps de Palestiniens tués dans le bombardement de l’hôpital Ahli Arab dans la ville de Gaza, le 18 octobre 2023. Plus de 500 personnes ont été tuées. Abed Khaled / AP

  • Entre 200 et 500 personnes ont été tuées mardi soir dans un hôpital de la ville de Gaza touché par un projectile, a rapporté le ministère de la santé du territoire palestinien contrôlé par le Hamas.
  • « Ce ne sont pas des frappes israéliennes qui ont touché l’hôpital », a affirmé lors d’un point presse dans la nuit de mardi à mercredi Daniel Hagari, porte-parole de l’armée israélienne. Selon Tsahal, le Jihad islamique a tiré une salve de roquettes en direction d’Israël et c’est l’une d’elles qui est tombée sur l’hôpital Ahli Arab. L’armée israélienne a diffusé une vidéo censée corroborer ses dires.
  • Le Jihad islamique a qualifié mercredi de « mensonges » les accusations d’Israël. « L’ennemi sioniste tente, par la fabrication de mensonges, de se soustraire à sa responsabilité dans le massacre brutal qu’il a commis en bombardant l’hôpital et pointant le doigt vers le Jihad islamique », a déclaré dans un communiqué le mouvement islamiste palestinien. « Nous affirmons que ces accusations sont fausses », a-t-il ajouté.
  • Des manifestations se sont déroulées dans plusieurs villes du Maghreb et du Proche-Orient mardi soir en réaction à ce drame. Plus de 3 000 personnes ont manifesté devant l’ambassade de France à Tunis pour reprocher à Paris d’être un allié d’Israël.
  • Le président des Etats-Unis, Joe Biden, qui a décollé mardi pour Israël, s’est entretenu avec Benyamin Nétanyahou à la suite du tir sur l’hôpital Ahli Arab. Il a également communiqué avec le roi de Jordanie, Abdallah II.
  • Le Hezbollah a annoncé la mort de cinq de ses membres dans le sud du Liban mardi. L’organisation affronte l’armée israélienne à la frontière avec l’Etat hébreu. Plus tôt dans la journée, Tsahal avait annoncé que quatre assaillants avaient été tués lors d’une « tentative d’infiltration d’une escouade terroriste » venue du Liban.
  • L’armée israélienne a annoncé avoir tué Ayman Nofal, un commandant des Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas. Dans la nuit de lundi à mardi, Tsahal avait affirmé avoir tué un autre membre du Hamas, Ossama Mazini, dans une frappe aérienne.
  • Près de 200 personnes ont été prises en otage par le Hamas, selon un bilan actualisé de l’armée israélienne. De son côté, le Hamas dit détenir « entre 200 et 250 personnes ».
  • L’Union européenne va ouvrir un pont aérien humanitaire à Gaza via l’Egypte. « Les deux premiers vols vont partir cette semaine, et ils apporteront du matériel humanitaire à Gaza »a fait savoir la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Samedi, Mme von der Leyen avait annoncé tripler l’aide humanitaire à Gaza, la portant de 25 millions à 75 millions d’euros.
  • Environ 1 million de personnes ont été déplacées dans la bande de Gaza, a fait savoir dimanche l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). « Ce chiffre va probablement monter puisque les gens continuent de quitter leurs maisons », a précisé la directrice de la communication de l’UNRWA. L’ordre d’évacuation donné par Israël concerne 1,1 million d’habitants du nord de l’enclave.
  • Au moins 1 400 personnes, pour la plupart civiles, ont été tuées en Israël depuis l’attaque lancée de la bande de Gaza par le Hamas. Le nombre de morts dans l’enclave contrôlée par le Hamas est, lui, monté à 2 750, selon un dernier bilan.
  • Le bilan des ressortissants français tués s’est encore alourdi, atteignant vingt et un morts et onze portés disparus, a rapporté mardi le ministère des affaires étrangères français.

Lire tous nos articles sur l’attaque contre Israël :

Décryptage. Otages à Gaza : Israël face à des choix éthiques, politiques et militaires déchirants

Reportage. En Israël, la difficile identification des corps mutilés lors de l’attaque du Hamas retarde le deuil des familles

Enquête vidéo. Ce que les images révèlent du mode opératoire du Hamas le 7 octobre

Décryptage. Israël, une affaire « personnelle » pour Joe Biden et son administration

Reportage. Un million de personnes sommées d’évacuer le nord de la bande de Gaza

Entretien. « L’influence d’Israël reste extrêmement faible en Afrique »

Tribune. « Avec l’agression barbare du 7 octobre, le Hamas a rejoint le paradigme inauguré par Al-Qaida, affermi et consolidé par l’Etat islamique »

Décryptage. Avant l’assaut sur Gaza, l’armée israélienne s’interroge sur les capacités du Hamas

Les faits. A Rafah, l’aide humanitaire attend de pouvoir entrer à Gaza

Editorial. Allocution d’Emmanuel Macron : un appel à l’unité indispensable

Récit. Le jour où le Hamas a fait vaciller Israël

Récit. Joe Biden évoque la « soif de sang » du Hamas et affiche une solidarité sans faille avec Israël

Tribune. Elie Barnavi : « L’attaque du Hamas résulte de la conjonction d’une organisation islamiste fanatique et d’une politique israélienne imbécile »

Récit. Pourquoi le Hamas a décidé de briser le statu quo et de défier Israël


source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like