Profanation du Coran : la Suède rapatrie son ambassade d’Irak à Stockholm au lendemain de son incendie

0 Shares
0
0
0
Des manifestants brûlent un drapeau suédois sur la place Tahrir à Bagdad, à la suite du piétinement d’un coran à Stockholm, le 20 juillet 2023.

L’ambassade de Suède en Irak a été temporairement rapatriée à Stockholm pour des raisons de sécurité, a annoncé, vendredi 21 juillet, le ministère des affaires étrangères suédois, au lendemain de l’incendie de celle-ci par des manifestants à Bagdad.

De son côté, l’Irak a ordonné jeudi l’expulsion de l’ambassadrice suédoise à Bagdad en réaction à la profanation d’un exemplaire du Coran à Stockholm. Les autorités irakiennes ont aussi annoncé qu’elles suspendaient la licence du géant suédois d’équipements de télécommunication Ericsson dans le pays.

Après l’annonce mercredi de la part de la police suédoise qu’elle autoriserait le mini-rassemblement où devait être brûlé un exemplaire du Coran – le livre sacré de l’islam a finalement été piétiné –, des partisans du dirigeant religieux chiite Moqtada Al-Sadr ont pris d’assaut, jeudi à l’aube, l’ambassade de Suède à Bagdad, qu’ils ont incendiée.

Des manifestants irakiens devant l’ambassade de Suède, incendiée, à Bagdad, en Irak. Le 20 juillet 2023.

Après plusieurs heures de tensions entre manifestants et forces antiémeutes devant le bâtiment, le calme a été rétabli. Une vingtaine de personnes ont été arrêtées, selon une source sécuritaire. Les autorités irakiennes ont décidé de « traduire en justice les auteurs de l’incendie qui ont été interpellés », selon les services du premier ministre irakien.

Le ministère des affaires étrangères suédois a dénoncé une attaque « inacceptable ». Il a ensuite convoqué le chargé d’affaires irakien à Stockholm. De leur côté, la France et les Etats-Unis ont « condamné » l’attaque de l’ambassade, Washington jugeant « inacceptable que les forces de sécurité irakiennes n’aient pas agi pour empêcher les manifestants » d’y pénétrer.

La Turquie, qui a longtemps bloqué l’adhésion de la Suède à l’OTAN, a pour sa part condamné la profanation « ignoble » et exhorté Stockholm à « prendre des mesures dissuasives » afin d’éviter tout nouvel acte similaire. L’Organisation de coopération islamique (OCI) a quant à elle parlé d’un « nouvel acte provocateur ». Son secrétaire général, Hissein Brahim Taha, a exhorté Stockholm à « cesser de délivrer des autorisations [de rassemblements] à des groupes et individus extrémistes », selon un communiqué.

L’organisateur du rassemblement à Stockholm, Salwan Momika, est un Irakien de 37 ans réfugié en Suède. Devant une assistance, tenue à distance par des barrières, d’où montaient des cris, comme « Allahou akbar ! » (« Dieu est grand ! »), il a piétiné à plusieurs reprises et mis en pièces un exemplaire du Coran, sans y mettre le feu comme il l’avait annoncé.

L’activiste Salwan Momika, devant l’ambassade d’Irak à Stockholm, tenant un drapeau irakien et un exemplaire du Coran, le 20 juillet 2023.

La police suédoise avait autorisé le rassemblement au nom de la liberté de réunion, tout en soulignant que cela n’équivalait pas à approuver ce qui s’y produirait.

A la fin de juin, Salwan Momika avait déjà brûlé quelques pages d’un exemplaire du Coran devant la plus grande mosquée de Stockholm au premier jour de l’Aïd el-Adha, une fête célébrée par les musulmans à travers le monde.

Ce premier incident avait poussé les partisans de Moqtada Al-Sadr à prendre d’assaut l’ambassade de Suède à Bagdad, mais ils en étaient vite ressortis.

Le Monde Application

La Matinale du Monde

Chaque matin, retrouvez notre sélection de 20 articles à ne pas manquer

Télécharger l’application

Le geste de Salwan Momika à Stockholm avait alors suscité de nombreuses condamnations internationales. Ce type d’actions a déjà eu lieu en Suède ou dans d’autres pays d’Europe, parfois à l’initiative de mouvements d’extrême droite.

En janvier, l’extrémiste de droite suédo-danois Rasmus Paludan s’était livré à cette pratique à proximité de l’ambassade de Turquie.

Le Monde avec AFP

source

0 Shares
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You May Also Like